Blog Posts

4 Américains sur 5 sont en mode multitâche lorsqu’ils regardent la télé

Publication originale par Marketing Charts le 22 mars 2012.

 

Marketing Chart a analysé les résultats d’une étude de Nielsen qui dévoilait que la consommation télévisuelle chez les jeunes était légèrement en déclin, mais demeurant stable auprès des téléspectateurs américains plus âgés. Alors que la télé fait de plus en plus partie intégrante de l’expérience multiécran, c’est à se demander combien de personnes sont réellement en mode multitâche lorsqu’ils écoutent la télé? Les résultats d’une nouvelle étude de Deloitte indiquent que 81 % des Américains réalisent presque toujours ou toujours une autre activité en regardant la télévision. Cette proportion grimpe à 88 % auprès des personnes de 24 à 29 ans

Bien que ce phénomène puisse distraire les téléspectateurs de leur expérience télé, le multitâche peut aussi l’agrémenter. Par exemple, Nielsen rapportait la semaine dernière une possible corrélation entre les gazouillis sur Twitter et les cotes d’écoute. Un nombre significatif de consommateurs à travers le monde utilisent leurs appareils mobiles pour discuter d’émissions de télé dans les médias sociaux pendant qu’ils les regardent. Et c’est là que résident les inquiétudes des annonceurs publicitaires. Par contre, même si ces activités multiples (courriel, textos, lecture, jeux, médias sociaux, etc.) attirent l’attention loin de la télé, les consommateurs affirment donner la majorité de leur temps à la télé. D’ailleurs, une étude de l’IAB a démontré que les gens qui utilisent un appareil mobile en regardant la télé sont plus enclins à se rappeler un message publicitaire à la télévision. Cela serait dû au fait que les gens qui effectuent le multitâche durant les pauses publicitaires d’une émission ne font pas de « zapping », ce qui les laisse en partie attentifs au contenu diffusé.

Enfin, une étude de Gartner a illustré une perspective plutôt optimiste pour les publicitaires, affirmant que les adeptes du deuxième écran alimentent le contenu télé dans les médias sociaux, ce qui se traduit un effet positif sur les marques annoncées durant les pauses publicitaires. Selon le directeur de la recherche chez Gartner, Michael Gartenberg, « la possibilité de prolonger l’expérience télé partagée en la commentant et la critiquant, combinée à de nouvelles façons de proposer des recommandations à ses amis, ont déjà fait leurs preuves dans les médias sociaux existants. Le fait d’embrasser et d’étendre ces activités au deuxième écran à la télé sociale permet de fidéliser davantage les consommateurs et de promouvoir la valeur d’une marque auprès des consommateurs ».

Vous avez déjà un compte?

Accédez ici.

.modal