Blog Posts

La petite histoire du grand écran au Québec

Historia présentera dès le 22 octobre prochain la minisérie documentaire Dans un cinéma près de chez nous. Celle-ci raconte l’histoire d’amour des Québécois avec le grand écran, des premières projections de films muets jusqu’à l’ère numérique.   

[vimeo 51158101 600]

Émerveillement et engouement

Depuis la première projection de film en Amérique du Nord, tenue à Montréal en 1896, le cinéma est devenu indissociable de la vie sociale et culturelle des Québécois. Des images d’archives, des témoignages captivants et des anecdotes savoureuses permettent de revivre l’émerveillement et l’engouement suscités par les salles obscures de chez nous. Dans cette production de Quiet Motion, l’émotion est au rendez-vous!  

Une « trilogie » à voir au petit écran

À première vue (Lundi 22 octobre, 20 h)

Au tout début du 19e siècle, les « vues animées » sont présentées un peu partout au Québec, accompagnées de musiciens ou de bonimenteurs. Rapidement, le cinéma devient le divertissement populaire par excellence. Les grands écrans attirent les foules dans des salles somptueuses, et le dimanche devient la journée des vues. Dans cet épisode, on revisite cette époque et on fait connaissance avec des propriétaires de salles passionnés qui perpétuent la tradition à leur façon.

Perdu de vue (Lundi 29 octobre, 20 h)

Dans les années 1950, l’arrivée de la télévision porte un coup fatal à plusieurs cinémas. Les autres tentent de se démarquer par tous les moyens : films en couleur, cinémascope, 3D. On voit aussi apparaître des cinémas érotiques et des cinéparcs, en même temps qu’un star-system voit le jour au Québec. Dans cet épisode, on rencontre un propriétaire de cinéparc, des employés d’un cinéma érotique, ainsi qu’un propriétaire de salle qui, ayant décidé de ne pas prendre le virage numérique, prend sa retraite après 51 ans de loyaux services.

Déjà vu (Lundi 5 novembre, 20 h)

Dans les années 1970, on fragmente des immeubles de valeur en plusieurs petites salles de cinéma. Plus tard, on assiste à l’essor du cinéma maison, puis les propriétaires de salles font face au virage numérique et au retour des films en 3D. Bref, l’expérience des cinéphiles évolue sans cesse. Dans cet épisode, on rencontre des employés et des propriétaires de multiplexes férus de divertissement, ainsi que des propriétaires de cinéma de répertoire et de quartier qui se battent tous les jours pour continuer d’exister.

Vous avez déjà un compte?

Accédez ici.

.modal